4 conseils pour éviter les déséquilibres musculaires

4 conseils pour éviter les déséquilibres musculaires

Déséquilibre musculaire, attention!

 

Le 14 août dernier, c’était la journée internationale des gauchers et ça nous a donné l’idée de vous parler des déséquilibres musculaires et des blessures.

Il nous arrive souvent d’en rire, en disant que si l’on fait une répétition de plus à droite pour les droitiers ou à gauche pour les gauchers, il faut également en faire une de plus de l’autre côté. Mais en fait, la raison derrière tout cela est simple.

Lorsque l’on utilise toujours notre côté dominant, nous faisons en sorte que l’autre côté de notre corps est moins renforcé et moins stable. Par la suite, si nous devons soulever un objet lourd avec les deux bras, le côté plus faible, que l’on entraîne moins souvent, risque de faire un faux mouvement. Nous mettons à risque notre côté le plus faible de blessures, comme les tendinites par exemple.

Voici 4 conseils pour équilibrer vos deux côtés du corps et limiter les risques de blessures :

Conseil 1 – Prendre votre bras non dominant pour faire des tâches faciles de la vie quotidienne

Vous pouvez transporter votre sac à lunch de votre main non dominante au quotidien. Vous travaillerez la dextérité de votre main et vous renforcerez graduellement votre épaule en soulevant votre boîte à lunch, en la déposant sur le comptoir au travail et à la maison.

Conseil 2 – Changer la jambe qui amorce la montée d’escaliers

Nous avons souvent tendance à commencer à monter un escalier toujours de la même jambe. Par le fait même, la jambe le plus souvent utilisée est davantage renforcée. Prenez conscience de quelle jambe vous utilisez pour amorcer le mouvement, et tenter de penser à débuter la montée avec l’autre jambe.

Conseil 3 – Faire des exercices de stabilité régulièrement

Lorsque l’on vous remet un programme d’entraînement à la clinique, celui-ci contient toujours des exercices de stabilité, soit en lien avec un trouble musculaire déjà présent ou en prévention. Travailler dans différents angles de mouvement et travailler des muscles qui sont souvent peu engagés favorisent la stabilité des articulations et la prévention des blessures.

Conseil 4 – Faire des exercices et activités qui renforcent vos muscles et vos os

Ce conseil est très général, c’est vrai. Si vos muscles sont plus forts, vos articulations sont plus stables et vous avez moins de risques de vous blesser. Donc le cours de renforcement musculaire de groupe que vous incluez à votre routine d’exercice est favorable à la santé de vos articulations, car il fait bouger le liquide synovial dans vos articulations, mais surtout, parce qu’il renforce vos muscles.

 

Voilà pourquoi nous nous efforçons de mettre beaucoup d’emphase sur l’importance de faire autant de répétitions de chaque côté du corps lors des exercices. N’hésitez surtout pas à nous écrire si vous avez besoin d’informations supplémentaires à ce sujet. Il nous fera plaisir de vous aider à trouver l’équilibre musculaire!

L’équipe de kinésiologues de Forme Active